IPRD Solutions: Innovation in digital technologies is transforming entire industries in the developed world. IPRD believes that such innovations can also transform the way that healthcare is delivered in the developing world, resulting in greater impact at lower cost

L'innovation en matière de technologies numériques transforme des industries entières dans les pays développés.

IPRD Solutions estime que ces innovations peuvent également transformer la manière dont les soins de santé sont fournis dans les pays en développement, se traduisant par un impact plus important à moindre coût.

Nous développons et adaptons des technologies de santé

numériques à fort impact pour un bien social durable.

IPRD Solutions a construit un vaste réseau de professionnels de santé de premier plan dans les communautés de la recherche, du commerce et de la santé publique, pour contribuer à identifier et à mettre au point des technologies de santé numériques innovantes ayant un fort potentiel d'impact sur la santé mondiale.

IPRD Solutions develops and adapts high-impact digital health technologies for sustained social good

Notre équipe collabore étroitement avec les patients et les professionnels de santé des secteurs public et privé dans le but d'innover en créant des solutions disruptives désormais rendues possibles par la marchandisation de masse de puissantes capacités matérielles et logicielles numériques.

Nous nous efforçons de comprendre les défis uniques de la création de solutions qui servent les patients à grande échelle.

Logo_Home_Icon.png
Nous avons construit des centres d'innovation situés stratégiquement à proximité des utilisateurs, permettant la mise au point de solutions hautement localisées, une résolution rapide des problèmes et une rétroaction directe, tout en tirant parti des capacités technologiques de base que nous développons, conçues de façon à pouvoir être déployées de façon évolutive, n'importe où.
Notre siège se trouve à New York. Nos centres d'innovation sont installés à Bangalore et Johannesburg, et les projets sont répartis sur les 3 sites.
IPRD Solutions Johannesburg office

NOS ACTIVITÉS

IPRD Solutions has innovation centers located strategically close to users, enabling the development of highly-localized solutions, rapid problem solving, and direct feedback, while at the same time leveraging core technological capabilities we are developing that are designed for scalable deployment anywhere.
IPRD Solutions SmartHealth platform capabilities can manage mass patient vaccination in pop-up vaccination centers in LMI countriesCOVID-19

La COVID-19 a mis en lumière les forces et les faiblesses des systèmes de santé à travers le monde.

 

IPRD a mis à profit sa grande expérience et ses capacités techniques dans les domaines où elles pouvaient être les plus profitables.

 

IPRD a effectué un travail consultatif sur les normes de traçage de contacts par Bluetooth, la plateforme de surveillance, de rapport et d'analyse MITRE disponible au niveau national, a travaillé à la mise au point de normes de certificat de vaccination et a adapté les capacités de sa plateforme SmartHealth pour développer SmartHealth RECOVERS (de l'anglais « Rapidly-deployable and Extensible COvid-19 Vaccination opERationational Solution »), conçue dans le but de gérer la vaccination de masse des patients dans les centres de vaccination éphémères dans les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (PRITI).

 
IPRD_Identity 1_Fr.png

Connaître l'identité d'un patient est essentiel pour suivre ses antécédents médicaux au fil du temps. Cette capacité est particulièrement importante pour la détection précoce des maladies, car elle permet de comparer les informations actuelles à une base de référence, pour le traitement de maladies chroniques telles que le VIH et la tuberculose, ainsi que pour réduire les pertes de suivi et éviter de nouveaux tests coûteux. Cependant, dans de nombreux PRITI (pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure) en particulier, les identifiants n'existent pas, ne sont pas uniques ou sont liés à des registres nationaux qui n'ont rien à voir avec les soins de santé. Ceci peut générer des craintes, perçues et réelles, chez la population d'un pays, en lien avec des problèmes tels que le manque d'inclusion, pour les populations migratrices proches des frontières par exemple, et le potentiel de dépassement et d'utilisation abusive des identifiants par le gouvernement.

 

Nous avons mis au point une approche décentralisée de l'identification qui se concentre sur la mise en correspondance des patients et qui ne dépend pas de la coordination ou de la liaison avec des systèmes centralisés ou des registres nationaux, bien que ceux-ci puissent être utilisés s'ils sont disponibles. Dans le même temps, l'approche permet aux infrastructures de soins indépendantes ou même aux patients eux-mêmes de fournir à d'autres l'accès à leurs informations de mise en correspondance, avec la permission du patient, pour permettre la mise en correspondance des patients dans des environnements divers et non connectés.

 

Nous avons en outre mis au point une approche appelée Biométrie fédérée, qui élimine l'agrégation d'un grand nombre de données biométriques détenues par un seul dépositaire, et réduit voire élimine la nécessité de conformité au RGPD et à d'autres réglementations, qui ont tous deux été des obstacles réels et perçus au déploiement de la biométrie pour gérer les cas d'utilisation importants en santé mondiale à grande échelle.

 

PLATEFORMES

IPRD_Identity 2_Fr.png

Le fait d'adopter une approche de plateforme pour une solution de santé numérique permet de disposer d'un degré élevé de configurabilité, sans qu'il soit nécessaire de redévelopper les modules fonctionnels de base. Une plateforme unique peut prendre en charge divers secteurs verticaux de la santé, tels que la santé maternelle, le VIH, la planification familiale et le paludisme, tout en partageant des informations communes telles que les informations sur l'identité ou les enquêtes familiales. Cela permet aux solutions de santé numériques d'évoluer tout en maintenant la qualité des soins et en réduisant les coûts.

Dans le même temps, les solutions de plateforme sont souvent développées de manière organique, en mettant l'accent sur une géographie ou une verticale de la santé en particulier. En outre, la formation et d'autres processus peuvent déjà avoir été développés pour permettre leur utilisation. La clé est alors de permettre à différentes plateformes d'exploiter les capacités des autres et de partager facilement les données et les résultats afin de maximiser l'impact et d'éviter la duplication.

 

IPRD travaille avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et une société mondiale de plateformes logicielles pour créer des outils et des normes permettant aux intégrateurs de systèmes parrainés par le gouvernement ou par des donateurs de choisir des plateformes de manière interchangeable, en fonction des besoins et des préférences particuliers d'une géographie locale. Ces outils permettront par exemple aux prestataires d'intégrer les dernières directives de l'OMS dans un format lisible par une machine, et de partager des données entre plateformes en utilisant des protocoles FHIR à émergence rapide, et conduiront différentes solutions de plateforme vers une cohérence des performances et une interchangeabilité.

 
IPRD Solutions Digital Campaigns are in effect globally...
IPRD_Digital Campaigns FR 1.png

Une campagne numérique peut être simple, comme dans le cas de la distribution d'informations sur la planification familiale, ou complexe, comme dans le cas d'un programme de vaccination multidoses. En général, une campagne bien organisée peut comprendre un composant de modélisation et de contrôle de campagne, présenté à droite dans le diagramme, un composant d'intervention, illustré en bas, et un composant de rapport, montré à gauche, qui peut inclure des résultats ou des rapports existants des agences gouvernementales.

Une campagne numérique peut augmenter la qualité et l'ampleur des données circulant entre ces composants, ainsi que la précision des données, par exemple en incluant des résultats anonymisés au niveau individuel et en augmentant la résolution temporelle et géographique des données.

Les campagnes numériques peuvent être vues du point de vue des patients, des professionnels de santé et du personnel administratif qui peuvent faire partie d'une campagne, ainsi que du point de vue des agences gouvernementales, des donateurs et des groupes de recherche qui financent ou dépendent des résultats d'une campagne pour mesurer le succès ou planifier des interventions.

 

Les campagnes numériques peuvent également être vues du point de vue des campagnes numériques précédentes ou futures, de sorte que les données et les interventions des campagnes précédentes puissent être conçues et exploitées au niveau du patient individuel, que les campagnes ciblent un même secteur ou des secteurs de la santé différents.

 

À titre d'exemple de campagne numérique, nous avons ajouté SmartDocuments à notre plateforme SmartHealth pour fournir une solution opérationnelle totale, appelée SmartHealth RECOVERS, qui permet de disposer de programmes de vaccination COVID-19 efficaces dans les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (PRITI) et de générer des certificats de vaccination conformes à la norme DIVOC.

 
IPRD_PHR 1 FR.png

Des organisations de premier plan telles que les Pew Charitable Trusts, travaillant avec IPRD Solutions,

ont montré dans un rapport sur la mise en correspondance améliorée des patients que les patients et les professionnels de santé du monde entier souhaitaient accéder et partager l'accès aux dossiers de santé personnels (DSP) de manière sécurisée et précise, afin de permettre aux professionnels de santé d'être mieux informés et de fournir de meilleurs soins, quel que soit l'endroit où les patients consultent. Cependant, dans les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (PRITI) et ailleurs, les DSP n'existent souvent pas ou sont si étroitement conçus qu'ils nécessitent une intégration personnalisée et donc non évolutive pour pouvoir être utilisés dans d'autres secteurs verticaux de la santé ou des cas d'utilisation.

 

Nous avons développé une approche unificatrice en matière de DSP, qui prend en compte les dossiers conservés par le patient, les éléments cliniques sur le point de soin ou les bases de données de laboratoire nationales centralisées comme un continuum, avec des autorisations centrées sur le patient et des capacités de contrôle d'accès qui rendent le partage des enregistrements fondamentalement simple. Nous suivons cette stratégie d'unification pour d'autres paramètres pertinents en matière de DSP, ce qui apporte des capacités étonnantes et une puissance surprenante, que les DSP traditionnels ne permettent pas.

 
IPRD Solutions, working closely with the Hacey Health Initiative in Nigeria, has adapted and deployed a proven and scalable mobile/web based digital system for documenting and monitoring pregnancy related visits to Primary Health Centers (PHCs) and Community centers

IPRD, en étroite collaboration avec Hacey Health Initiative au Nigéria, a adapté et déployé un système numérique mobile/Web éprouvé et évolutif, conçu pour documenter et suivre les visites liées à la grossesse dans les centres de soins de santé primaires (SSP) et les centres communautaires. Notre déploiement initial a reçu l'approbation universelle des professionnels de santé et de l'équipe du ministère de la Santé de l'État d'Oyo au Nigéria. Nos équipes s'efforcent d'étendre cet accès à la majorité des centres de soins de santé primaires de l'état d'Oyo.

 
IPRD_HIV FR 1.png

Le dépistage du VIH à faible coût est une capacité majeure contribuant à la composante « Connaître son statut sérologique VIH » de l'objectif stratégique global 90/90/90 de l'OMS. Cependant, les fournitures de tests, notamment de tests de diagnostic rapide, ne sont pas aussi largement disponibles dans les communautés rurales comme KZN en Afrique du Sud. De plus, le protocole de l'OMS exige dans tous les cas un deuxième test supervisé avant que la séropositivité au VIH ne soit confirmée. IPRD et nos partenaires de WITS RHI, en Afrique du Sud, testent un processus d'évaluation des risques guidé par machine, réalisé sur des téléphones mobiles largement disponibles, venant en complément des capacités de tests de diagnostic rapide et permettant de boucler la toute dernière étape de l'objectif 90/90/90 de l'OMS.

 

Nous avons développé une capacité d'évaluation des risques liés au VIH pour mieux comprendre le degré de risque de contracter le VIH pour un individu. Nous collaborons avec WITS RHI, en Afrique du Sud, pour les essais et les validations de la partie scientifique. La première étape des essais cliniques visant à évaluer la faisabilité s'est achevée en février 2020, avec plus de 1000 participants. L'analyse des données a montré que les données démographiques, le comportement et les antécédents sexuels du participant, son comportement personnel et son mode de vie présentaient les corrélations les plus fortes avec le statut VIH. La deuxième étape de l'essai clinique est actuellement en cours dans plusieurs endroits en Afrique du Sud.

 
IPRD_Malaria 1 FR.png

Notre travail sur le paludisme s'est concentré sur la collecte et l'analyse de flux de données en temps réel pouvant générer des informations pour les corrections de trajectoire, ainsi que sur les stratégies personnalisées de contrôle et d'élimination du paludisme adaptées aux besoins de populations spécifiques dans des contextes environnementaux spécifiques [Mundel & Suzman].

 

Notre objectif est de parvenir à un impact disruptif, en développant et en déployant des systèmes basés sur des plateformes numériques qui permettent une modélisation, un diagnostic et une intervention ciblés en temps réel sur le paludisme, pour chaque village et chaque nation en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud.

 

Par exemple, les soins de santé guidés par machine, rendus possibles par les smartphones et l'apprentissage automatique, peuvent utiliser le contexte géographique et temporel, y compris les diagnostics des patients et des villages voisins, pour améliorer les diagnostics au niveau local. Dans le même temps, les flux de données en temps réel peuvent mettre à jour et améliorer des modèles hautement sophistiqués et à plus long terme, développés au fil des décennies par de grandes organisations de modélisation scientifique telles que l'Imperial College de Londres.

Pour évaluer la faisabilité, une approche innovante et incrémentale d'apprentissage automatique a été mise au point et appliquée aux informations en lien avec les symptômes et les tests de diagnostic rapide (TDR) recueillis au Nigéria, et lues longitudinalement de façon à simuler la mise à jour quotidienne des classificateurs. Une comparaison entre un professionnel de santé communautaire expert/diagnostic du paludisme par approche logique avec 450 patients sur 3 mois dans 5 infrastructures de soins près de Kano, au Nigéria, et une approche incrémentielle d'apprentissage automatique et de diagnostic contextuel a montré une amélioration d'environ 20 % de la précision du diagnostic, mesurée par le score F1.

 
IPRD delivers simple mobile phone-based tools to obtain objective measures without the need for special training and minimizing or eliminating the need for equipment

Les mesures objectives, telles que la fréquence cardiaque ou le résultat d'un test de diagnostic rapide (TDR) peuvent considérablement faciliter l'évaluation ou le diagnostic. Cependant, l'obtention de telles mesures peut nécessiter un équipement et une formation spécialisés, et les résultats sont souvent perdus dans des archives papier. De plus, ils ne sont pas particulièrement utiles pour le suivi en temps réel, comme par exemple le suivi des flambées épidémiques, et pour l'attribution efficace de l'aide.

Nous fournissons des outils simples basés sur la téléphonie mobile pour obtenir des mesures objectives sans nécessiter de formation spéciale et en minimisant ou en éliminant le besoin d'équipement. Nous définissons et utilisons des normes basées sur le FHIR qui fournissent un modèle aux fabricants de dispositifs médicaux ou aux développeurs de logiciels pour fournir également leurs propres mesures objectives, et permettent également d'accéder aux données en temps réel, facilitant ainsi un suivi et un archivage des dossiers, même dans les régions les plus isolées.

 
IPRD_Data Standards 2 FR.png

Notre approche intègre la mise en place de services de données de santé de grande valeur, tels que l'identité du patient, le diagnostic guidé par machine et l'archivage sécurisé des dossiers de santé pour les communautés mal desservies, principalement dans les PRITI.

Cette approche peut être concrétisée en habilitant les intégrateurs locaux à développer des solutions de soins de santé à grande échelle, en sélectionnant et en combinant les modules logiciels et matériels existants sans avoir le besoin ni la capacité de développer les modules eux-mêmes. Nous pensons que l'adoption en masse des réseaux numériques, de la téléphonie mobile et des technologies informatiques a mis cette approche à la portée de tous, y compris des communautés les plus mal desservies

Une étape essentielle pour y parvenir est la spécification et l'adoption d'API et de normes de données qui permettent l'interopérabilité ou la communication entre les services de données de différents fournisseurs ou qui exécutent différentes fonctions. Nous pensons que les normes existantes, telles que OpenHIE et DHIS2, peuvent être complétées par des normes basées sur le FHIR© nouvellement développées pour fournir des capacités habilitantes pour des cas d'utilisation uniques, spécifiques des communautés mal desservies dans les PRITI, se traduisant par des solutions mieux adaptées aux limites de bande passante et de fiabilité des réseaux de téléphonie mobile dans ces régions.

IPRD travaille avec Google sur un SDK pour la prise en charge d'Android FHIR. IPRD a également développé des applications et des normes de données pour permettre à différentes capacités de mesure objective (telles que la température, la pression artérielle, les résultats de RDT) de communiquer et de s'intégrer de la même manière aux flux de travail de diagnostic guidés par machine.