DOSSIERS DE SANTÉ PERSONNELS

Notre stratégie d'unification des DSP peut offrir des capacités étonnantes et une puissance surprenante, que les DSP traditionnels ne permettent pas. Par exemple, l'unification de la conservation et de la récupération des dossiers dans les systèmes nationaux et au point de soin (par exemple, systèmes centralisés et décentralisés) ouvre simultanément des voies qui peuvent relier les systèmes nationaux aux systèmes personnels et permettre de surmonter les obstacles liés au RGPD et d'autres problèmes de confidentialité, en particulier avec la biométrie. Les éléments de biométrie peuvent par exemple être conservés par le patient, tandis que le résultat d'un test de laboratoire peut rester sous la garde de l'État.

De même, l'unification de la conservation et de la récupération des dossiers entre les patients et les professionnels de santé signifie qu'un professionnel de santé peut écrire directement dans la mémoire du patient, et que le privilège patient peut être utilisé comme une voie entre différents praticiens. Cela signifie également qu'il existe encore de nombreux cas d'utilisation ayant un impact important, même lorsque le patient ou le professionnel de santé n'a pas d'application ou de téléphone.

IPRD_PHR PAGE D1 FR.png

L'unification des méthodes de conservation et de récupération des dossiers, que ce soit sur des minutes, des jours ou des années, permet d'utiliser la même approche pour le suivi au sein des infrastructures de soins afin d'optimiser le flux de travail au cours de la journée, et de récupérer facilement les dossiers afin de réduire la réalisation de nouveaux tests coûteux et de remédier aux pertes de suivi sur des mois ou des années.

 

À titre d'exemple, les images présentées ici montrent des reçus SmartHealth qu'un patient ou une infrastructure de soins peuvent conserver, comme isl le feraient avec une photo de famille : on enregistre généralement une image pour chaque problème de santé que l'on souhaite conserver séparément, ou on les imprime au format papier, ou on les conserve au format numérique dans les nombreux services de stockage numérique gratuits disponibles aujourd'hui. Le patient peut ensuite montrer à un professionnel de santé de son choix les reçus SmartHealth et les informations longitudinales pour les problèmes de santé correspondants, y compris les données émises par d'autres professionnels de santé ou les résultats des tests de laboratoire, peuvent être récupérées en toute sécurité en utilisant l'autorisation du choix du patient.

IPRD Solutions' SmartHealth Receipts that both a patient or clinic can keep like a favorite family photo, typically one for each health issue that they wish to keep separate, either printed on paper, or stored digitally in the many free digital storage services available today
IPRD Solutions' SmartHealth Receipts that both a patient or clinic can keep like a favorite family photo, typically one for each health issue that they wish to keep separate, either printed on paper, or stored digitally in the many free digital storage services available today

Unifier les modèles de maladie qui sont géographiquement précis au niveau du patient et du village sur la base de données instantanées en temps réel, avec des modèles de maladie qui se concentrent sur des zones géographiques plus vastes et des tendances à plus long terme, telles que celles développées par l'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME), permet des interventions chirurgicales pour des maladies comme le paludisme, qui nécessitent à la fois des réponses tactiques en temps réel basées sur les flambées épidémiques et des réponses stratégiques axées sur l'allocation de ressources régionales et l'éradication à long terme de la maladie [Mundel & Suzman].

Comme dernier exemple, l'unification de la conservation et de la récupération des enregistrements sur différents cas d'utilisation et différents secteurs verticaux de la santé permet de disposer de solutions qui peuvent évoluer de manière rentable, plutôt que de nécessiter de nombreuses solutions indépendantes, et permet également de bénéficier de solutions qui fonctionnent le mieux en tirant parti des informations dans les secteurs verticaux de la santé, par exemple, la question du paludisme dans le contexte d'un flux de travail SMNE [Hellewell et al.] [van Eijk et al.].

Un système de DSP, basé sur la plateforme SmartHealth, est actuellement en cours de déploiement à la Chronic Care Clinic de Johannesburg, dirigée par Ezintsha, une sous-division nouvellement formée de Wits Reproductive Health & HIV Institute, qui fait partie de l'Université du Witwatersrand, basée à Johannesburg, Afrique du Sud.
An IPRD Solutions PHR system, based on the SmartHealth Platform, is now being deployed at the Chronic Care Clinic in Johannesburg run by Ezintsha, a newly formed sub-division of Wits Reproductive Health & HIV Institute, which is part of the University of the Witwatersrand, based in Johannesburg, South Africa.